Bilan des spectacles
33e Festival Juste pour rire

Grease, grand prix du Festival

Avec plus de 55 000 billets vendus, des supplémentaires jusqu’au 8 août et lauréate du Victor « Grand prix du festival », la comédie musicale Grease, est sans contredit le succès de l’été! La mise en scène «ultra vitaminée» d’Andrew Shaver, la qualité des interprètes, les chorégraphies, les acrobaties et les effets scénographiques de pointe de cette superproduction ont charmé le public et la critique qui en ont eu plein la vue et les oreilles! ...Et la fête continue!

 

Les Galas

Gros succès critique et public pour les Galas Vidéotron qui s’attaquaient cette année aux travers de tous: «les 7 péchés capitaux.» En ouverture, La colère à juste titre confiée à François Bellefeuille, véritable thérapie par le défoulement a lancé le bal, suivi de la luxure,  orgie de rires animée par Laurent Paquin. Puis, André Sauvé n'a laissé personne sur sa faim avec la gourmandise alors que Philippe Laprise a prouvé que l’orgueil était un sujet très riche en gags! Finalement, l’enviable duo Maxim Martin et Anaïs Favron n’a pas raté ses cibles alors que l’avarice de Guy Nantel a provoqué la générosité du public qui lui a réservé plusieurs ovations lors de son gala! Guy Jodoin avec son gala sur la paresse a trouvé l’énergie nécessaire pour faire son gala au complet au grand plaisir de l’assistance!

Le défi était de taille pour rendre hommage au roi des jeux de mots François Pérusse. Animé par Stéphan Bureau, le Gala Hommage réunissant une trentaine d'artistes sur scène, aura été une occasion rêvée pour le public et les créateurs, de saluer la contribution unique de ce maître incontesté du calembour!

En incluant Jean-Marc Parent et son populaire Événement JMP, qui affichait complet et donnait le coup d’envoi au Festival, et Gilbert Rozon qui clôturait en présentant Le Gala Incroyable, pas moins de 22 spectacles et galas éclatés avec plus d’une centaine d’artistes, ont été présentés à la salle Wilfrid-Pelletier. Plus de 80 % des sièges ont trouvé preneurs, totalisant près de 54 000 spectateurs. En tout, plus de 132 artistes sont montés sur scène pour offrir 72 numéros, dont 96 offerts en primeur.

 

Les Trois Mousquetaires

Second exploit pour le trio Juste pour rire, TNM et Serge Denoncourt qui suite au grand succès de Cyrano l’an dernier, a poursuivi cette année sa volonté de présenter de grands classiques du théâtre en été avec Les Trois Mousquetaires! Un succès éclatant grâce à l'interprétation exceptionnelle des acteurs et à la superbe mise en scène de Serge Denoncourt. Le spectacle acclamé par la critique et le public offre une expérience théâtrale de haut niveau. D'ailleurs, 9 supplémentaires ont déjà été annoncées pour les 19, 20, 21, 22, 25, 26, 27, 28 et 29  août!

 

Les Arts de la Rue

La programmation extérieure du 33e Festival Juste pour rire a offert cette année aux festivaliers un nombre record de grands «happenings» salués par la critique et par le public qui a occupé à pleine capacité La place des Festivals ! Ainsi, se sont entre autres succédés sur la scène Vidéotron Lise Dion, Mado's got Talent, Les Trois Accords Symphonique, La Fura dels Baus, Wyclef Jean, Weird Al Yankovic et Rachid Badouri qui ont offerts des performances mémorables et des moments uniques aux festivaliers heureux et comblés!

En plus de ses 500 spectacles offerts gratuitement dans le quartier des spectacles, la programmation extérieure du festival s'est avérée visiblement plus variée que jamais notamment grâce à Zoofest, Bouffons Montréal et au Mondial des jeux ! L'humour à son meilleur grâce à la centaine d'humoristes qui ont foulé les planches des scènes extérieures, les festivaliers ont pu apprécier des spectacles de danse, de chant, de cirque, de théâtre, d'improvisation, de musique, d'hypnose, d'imitation, de spectacles pour enfants, de manèges, de jeux de table ou vidéo, de cinéma en plein air, de gastronomie, de marionnettes, de clown, de déambulatoire, de grande parade, bref du pur bonheur sous toute ses formes!

Finalement, le retour du Melting Pot, véritable discothèque à ciel ouvert situé sur l'esplanade de Place des Arts, a enflammé les nuits de milliers de festivaliers grâce à une programmation de DJ internationaux ayant attiré une multitude de noctambules.

 

Just for laughs, ‘’ We reached for the Stars!’’

Immense et spectaculaire année pour Just for laughs qui bat les records avec 45 % d'augmentation de billets vendus, une hausse des revenus de 85 % et l’ajout de nouvelles salles, dont le Centre Bell. Kevin Hart est passé à l’histoire en offrant le plus grand spectacle d’humour depuis la création de Just for Laughs, devant quelque 14 000 admirateurs. Dave Chappelle a fait un retour triomphal à Montréal avec une série incroyable de dix spectacles présentés devant des milliers de personnes. Neil Patrick Harris a été l’hôte du Circus Awesomeus, une série de quatre galas présentée exclusivement à Montréal, où il a joué le maître de cérémonie d’une brochette d’invités remarquables, de renommée internationale, triés sur le volet. La soirée avec Mike Myers, animée par Taran Killam de Saturday Night Live, nous a permis de voir l’acteur canadien dans une rétrospective unique, empreint d’humilité, des moments forts de sa carrière. Just for Laughs a aussi fait grand bruit sur Internet grâce à la participation des acteurs Jennifer Lawrence et Michael Fassbender à la lecture publique de The Big Lebowski animée par Jason Reitman. Et à la surprise générale, Dennis Quaid s’est également mis de la partie à la dernière minute.  Quand on parle d'atteindre les étoiles!

Dans le cadre de la soirée Awards Show, la contribution de certains des plus grands humoristes a été saluée : Kevin Hart (« Comedy Person of the Year » - Humoriste de l’année), prix présenté par Dave Chappelle; Mike Myer (« Lifetime Achievement Award » - Prix honorifique pour l’ensemble de sa carrière), prix présenté par Dana Gould; Patton Oswalt (« Stand-Up Comedian of the Year » - Humoriste « stand-up » de l’année), prix présenté par Eddie Pepitone; Armando Iannucci (« Comedy Wrtier of the Year » - Scripteur de l’année), prix présenté par T.J. Miller; et Ellie Kemper (« Breakout Comedy Star of the Year » - Découverte de l’année), prix présenté par Thomas Middleditch.

Les Galas Vidéotron, présentés par Air Canada, ont figuré parmi les événements les plus prestigieux de l’histoire de Just for Laughs. En plus des galas animés par Neil Patrick Harris, notons celui de Jane Lynch, avec une réinterprétation époustouflante de la chanson à succès de Nicki Minaj, Anaconda; de Sir Patrick Stewart, qui nous a présenté son côté givré; de Wanda Sykes, une soirée d’humour inoubliable unique à Montréal; Trevor Noah, qui nous a prouvé pourquoi il est le meilleur candidat pour animer le Daily Show; Ellie Kemper, qui était sublime dans son spectacle Unbreakable, All-Star Comedy Show mettant en vedette des invités spéciaux comme Margaret Cho; Alan Cumming, qui en a mis plein la vue avec sa version de It’s Saturday Night on Broadway; Norm Macdonald, qui a fait pleurer de rire les spectateurs avec un humour typiquement canadien, ainsi que Howie Mandel, qui a offert un gala mémorable qui sera diffusé sur The CW TV Network, l’humoriste Jeff Ross étant un énorme point fort de la soirée. Cette émission, ainsi que le Nasty Show qui sera diffusé sur les ondes de Showtime, donnera à Just For Laughs une visibilité inédite a la télévision américaine.

Le Nasty Show, présenté par Fleshlight, a surpassé les attentes avec Mike Ward à l’animation de cette soirée réunissant les humoristes les plus irrévérencieux, dont Jimmy Carr, Gilbert Gottfried, Luenell et Mike Wilmot. Le Ethnic Show, animé par Alonzo Bodden, a été accueilli avec faveur par la foule avec son invité Rachid Badouri, grand humoriste de la scène québécoise, qui a épaté la galerie avec son tout premier spectacle en anglais.

La conférence ComedyPro a atteint un nouveau sommet avec près de 600 participants comptant parmi les plus grands acteurs de l’industrie, dont des membres de la haute direction des secteurs cinématographique, télévisuel, numérique et du spectacle. En tout, plus de 1 100 artistes et membres de l’industrie ont pris part au festival et à la conférence, un sans précédent pour Just for laughs!

 

Le Mondial des Jeux

La seconde édition du Mondial des Jeux a été lancée avec éclat par la grande finale Counter Strike: Global offensive de l’ESWC, et a atteint des sommets encore plus grands que ceux de l’année dernière. La compétition de jeux vidéo, qui regroupait 24 équipes provenant des 5 continents, a atteint, sur Twitch, un pic de 250 000 utilisateurs en direct, 2,5 millions d’utilisateurs uniques pour atteindre un total de 10 millions de «live streams», un record en Amérique du Nord! Les billets VIP se sont vendus en 24 heures et le compte Twitter du Mondial des Jeux a, quant à lui, rejoint plus de 4,16 millions de personnes. Du côté du festival, plus de 16 exposants étaient répartis dans une zone intérieure au complexe Desjardins et extérieure sur le Boulevard de Maisonneuve. À l’intérieur, pas moins de 82 000 personnes ont joué sur les consoles et participé à des tournois. Le #MDJ15 a attiré environ 2,1 millions de personnes sur Twitter, tandis que le @MondialdesJeux a été vu 2,94 millions de fois. Le Mondial des jeux s’est conclu en beauté lors des qualifications nord-américaines de Just Dance!

 

Bouffons Montréal

BOUFFONS!MTL 2015 a transformé la rue Ste-Catherine entre St-Urbain et St-Laurent pendant 15 jours en village gastronomique à ciel ouvert, grouillant de vie et d'activités! BOUFFONS!MTL a remporté son pari avec plus de 100 000 repas servis dont 1 000 kilos de homard frais. En démocratisant ainsi la cuisine gastronomique, en faisant découvrir toute la qualité et la diversité de l’offre montréalaise, BOUFFONS!MTL a ravi les papilles de milliers de festivaliers, de petits et grands, gens de Montréal et des quatre coins du monde. Le public a aussi pu rencontrer et échanger à maintes reprises avec d’importants acteurs de la gastronomie et de la sommellerie présents sur le site: M. Jérôme Ferrer, parrain d’honneur, M. François Chartier et Mme Brigitte Jeanjean, ambassadrice et directrice des Vignobles Jeanjean en Languedoc.

 

Zoofest

Que ce soit le Spot Zoofest, la première zone extérieure de son histoire; Le Grand Karaoké des Denis Drolet sur la scène Vidéotron du Festival Juste pour rire;  son premier spectacle diffusé en direct sur le web avec  Le Show Net d’Étienne Dano ou encore L’ascension de Dave Morgan et ses 10 spectacles dans 10 endroits différents; Zoofest se taille, d’année en année, une place de plus en plus enviable dans l’univers culturel des Québécois.

Toujours à l’affût du « meilleur du nouveau » en humour, théâtre, musique et impro; tant de la scène québécoise qu’internationale avec ses artistes français, suisses et belges, le Festival a proposé cette année une explosion de choix avec 180 spectacles, 700 représentations, 500 artistes, dans 15 salles du Quartier des spectacles. Le Festival le plus long d’Amérique du Nord se poursuit jusqu’au 1er août!

 

Hahahaïti

La troisième édition de cette initiative qui tisse une passerelle d'humour entre le Québec et Haïti a connu un franc succès. C’est dans une ambiance festive, chaleureuse et survoltée que des humoristes d’ici et d’Haïti se sont succédé sur la scène du théâtre Maisonneuve! Dany Laferrière, qui appuie l’initiative depuis le début, s’est vu remettre lors de la soirée l’insigne du conseil des arts et des lettres devant un public en délire! L’invité d’honneur de la soirée, Wyclef Jean a quant à lui surpris et charmé la foule en faisant du «stand up» créole en plus de chanter quelques succès à la guitare acoustique! Cet échange festif entre humoristes d’ici et d’Haïti a aussi été l'occasion de verser l'ensemble des profits à l'École nationale de l'humour afin de financer un projet d’ouverture d’une école de l’humour à Port-au-Prince!

 

Des trouvailles, de la nostalgie et des sensations fortes!

Alors que le rock ’n’roll de Grease faisait vibrer le théâtre St-Denis 1, Shawn Barker faisait littéralement revivre Johnny Cash au St-Denis 2 avec le spectacle Man in Black. Les nostalgiques de l’époque et du bon vieux country en ont eu pour leur argent avec ce spectacle réglé au quart de tour dont l’illusion était parfaite!

La série Les trouvailles de Victor mettait cette année en vedettes les humoristes français Verino et Donel Jack’ Sman ainsi que les québécois Vincent C, Valérie Blais et la gang des 5 prochains! Les festivaliers ont encore eu cette année l’occasion de découvrir de nouveaux humoristes et des artistes d’ici et d’ailleurs que nous reverrons sans aucun doute au festival.

La compagnie de théâtre de performances extrêmes STREB originaire de Brooklyn a installé «sa machinerie lourde» au Monument National avec son spectacle Forces! Véritable amalgame d’acrobaties sur structure et machines mouvantes, de danse, de vitesse et de chute libre, cet hymne à la «beauté de la dureté», de la résistance et de la persévérance a fait vivre des sensations fortes aux nombreux spectateurs!